Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la menace des femmes de la commune de Kaloum d’empêcher toute rentrée lundi dans la presqu’ile de Kaloum et de marcher sur le palais Sekoutouréah pour exiger l’école pour leurs enfants n’a pas laissé le président Alpha Condé de marbre.
Le chef de l’Etat qui avait jusque-là juré de ne plus prendre langue avec le secrétaire général du Syndicat des enseignants, Aboubacar Soumah est revenu sur sa décision. Il aurait selon nos informations entamé des négociations avec Soumah ce vendredi pour que la grève soit suspendue ce week-end. Si la date et l’heure ne sont pas connues avec exactitude, tout porte à croire que ça sera dans les prochaines heures.
En tout cas dans la commune de Kaloum qui abrite le palais présidentiel, le siège des départements ministériels et des sociétés, la tension reste très vive.

Guineelive suit pour vous

Partager