Partager

La route qui mène de la préfecture de Coyah à la préfecture de Forécariah, soit sur une distance de 50 km va mal, très mal d’ailleurs, affirment certains ressortissants de la préfecture de Forécariah, ville natale des trois Premiers Ministres du président Alpha Condé sur la photo. Parcourir les 50 km qui séparent Coyah de Forécariah est un véritable parcours de combattant. Même dans une voiture 4×4, il vous faut des heures de trajet pour y arriver. Les voitures tombent quotidiennement en panne. Il est fréquent de trouver en cours de route des voitures en pannes. Ce n’est pas tout car les accidents de la circulation, surtout des Mototaxis sont régulièrement enregistrés, parfois avec des morts d’homme.
C’est dans ce contexte que le nouveau bureau exécutif du conseil communal de la commune urbaine de Forécariah a été mis en place.
El Hadj Aboubacar Bady Touré, ancien Directeur des opérations du Port Autonome de Conakry et son équipe ont été installés en présence des autorités administratives et militaires, des groupements de femmes, des associations de jeunes, amis, proches et certains ressortissants de la préfecture.
Le président du conseil communal de Forécariah n’a pas dérobé à la règle des hommes politiques. Aboubacar Bady Touré a, au nom du conseil communal affirmé « l’ambition qui nous animent et qui va toujours nous animer, reste le développement harmonieux de notre commune. Nous aurons pour objectifs prioritaires, l’achèvement et la construction de nouvelles infrastructures scolaires, l’amélioration des équipements, la construction d’un nouvel abattoir et la construction d’un nouveau marché ».
Pour cela, renchérit Bady Touré, je lance un appel solennel à l’ensemble de tous les ressortissants de Forécariah pour soutenir le conseil communal.
Mais apparemment, les soucis du préfet de Forécariah étaient ailleurs. Pour le préfet Alhassane Camara je cite : « il ne s’agit pas là d’un conseil de commandement, mais plutôt d’un conseil de développement. Les premières prières et démarches du nouveau maire ainsi que de son équipe doivent être à l’endroit des ressortissants de Forécariah, afin que la prochaine saison hivernale ne trouve pas leur route dans ce même état piteux ».
Cet appel à l’endroit du préfet reste une pierre lancée dans la cour des trois Premiers Ministres du président Alpha Condé qui doivent peser de tous leurs poids pour que la route de Forécariah, la ville qui a vu naitre Mohamed Saïd Fofana, Mamady Youla et Ibrahima Kassory Fofana soit enfin réhabilitée.
Il reste maintenant à savoir si l’appel du préfet, lui-même natif de Forécariah tombera dans de bonnes oreilles, notamment celle de l’un des décideurs de ce pays, en la personne de Ibrahima Kassory Fofana.

Mohamed Soumah

Partager