Partager

Le roi Mohammed VI a présidé le 1er novembre sur la rive droite de Bouregreg, une « cérémonie de lancement officiel des travaux de construction de la Tour Mohammed VI », rapporte l’agence MAP. Le 9 mars 2016, le roi avait déjà posé la première pierre de cette « Tour BMCE », qui fera 250 mètres de hauteur pour 55 étages pour un budget prévisionnel de l’ordre de 4 milliards de dirhams.
Selon le PDG de BMCE Othman Benjelloun, des études préliminaires géologiques, techniques, architecturales et environnementales ont été menées depuis la pose de la première pierre du projet par le roi. Cette période a également été « l’occasion de renforcer le consortium des entreprises », a-t-il indiqué.
Le 11 octobre, BMCE annonçait qu’un consortium composé du Belge Besix Group, de sa filiale Sixco (spécialisée dans la coordination de chantiers) et des Marocains de TGCC se sont vus adjuger le contrat portant sur la conception et la construction de la « Bank of Africa Tower ». BMCE précisait également que l’entreprise chinoise Railways Construction Corporation International (CRCCI), premier adjudicataire du projet, « continuera à accompagner le Groupement adjudicataire » sans pour autant préciser en quelle qualité. Au mois de juin 2018, des sources au sein de la BMCE affirmaient que les relations entre le groupe dirigé par Othman Benjelloun et l’entreprise chinoise étaient loin d’être au beau fixe.
« Nous avons l’immense fierté et, en même temps, la grande responsabilité de réaliser une tour qui doit s’intégrer dans l’aménagement que votre majesté avez impulsé pour la Vallée du Bouregreg afin d’accueillir plusieurs symboles du riche patrimoine culturel et civilisationnel du royaume : le Grand Théâtre, la Maison des arts et de la culture, la Bibliothèque des archives nationales », a souligné Othman Benjelloun.
La Tour Mohammed VI promet dans sa conception les « meilleures pratiques » en matière d’éco-construction ainsi que des technologies de nouvelle génération (filtres solaires, panneaux photovoltaïques, ventilation naturelle) pour une meilleure efficacité énergétique. Elle comptera une composante bureaux, une partie résidentielle et un hôtel. Un observatoire, dont l’activité n’a pas été précisée, est prévu dans les quatre derniers étages du bâtiment. La livraison de la tour est prévue pour le 30 mai 2022, a annoncé BMCE.

Source : TELQUEL
N° 831 du 2 au 8 Novembre 2018

Partager