Partager
?????????????????????????????????????????????????????????

Un agent des forces de sécurité a été mortellement poignardé jeudi matin, avant d’être égorgé par des jeunes en colère du quartier Wanindara, dans la haute banlieue de Conakry, où deux jeunes ont été froidement abattus, mercredi nuit, par des tirs provenant des forces de l’ordre.

Selon un témoin contacté par  nos confreres de Conakryinfos, ce matin, un véhicule (pick-up) des forces de sécurité en patrouille dans le quartier a essuyé des jets de pierre provenant des jeunes manifestants fortement mobilisés qui les ont obligés à quitter précipitamment la zone.

Dans ses manœuvres, le véhicule des forces de sécurité aurait laissé derrière lui au sol un agent qui n’a pu embarquer dans le pick-up venu disperser les manifestants.

« Dans cette situation de solitude, les jeunes ont aussitôt accouru vers le policier abandonné par ses camarades pour mettre main sur lui. Du coup, il a été encerclé, lapidé, poignardé puis égorgé par des jeunes qui continuent de pleurer leurs amis tombés la nuit dernière sous les balles des forces de l’ordre », a expliqué un témoin joint par Conakryinfos.

Pour l’heure, la situation reste tendue à Wanindara, où des centaines de jeunes sont descendues dans la rue pour protester contre la mort par balles de deux jeunes dans leur quartier en marge de la journée « ville morte » appelée par l’opposition républicaine.

Daouda Yansané

 

Partager