Partager
?????????????????????????????????????????????????????????

Le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo a déclaré avoir enregistré dans ses rangs depuis l’accession du président Alpha Condé au pouvoir en décembre 2010, avec la mort de deux autres civiles cette semaine, 100 morts.
Malgré donc 100 personnes tuées, les militants du chef de file de l’opposition n’entendent pas baisser les bras. Ce vendredi matin, ils ont encore barricadé la route de Bambeto à partir du rond point du dit quartier. Empêchant les automobilistes de circuler.
La police routière qui était sur le terrain ce vendredi matin à 7 h, a préféré s’éloigner des lieux au risque de se voir lyncher. En tout cas, un policier a été lynché par des manifestants en colère lors des échauffourées avec les manifestants.
Aux dernières nouvelles, plusieurs voitures auraient encore payées les frais des manifestations politiques ce vendredi matin.

Guineelive suit pour vous

Partager