Partager

Combien les nombreux voyages du président Alpha Condé coute aux contribuables guinéens ? C’est du moins la question qui taraude les esprits en Guinée, tant les vrais de voyages du président avec une dizaine de personnes, composés de journaliste, du protocole, de la garde rapprochée, de son fils Alpha Mohamed Condé, sont de plus en plus nombreux. Ce, depuis son accession à la magistrature suprême du pays le 21 décembre 2010. Justement c’est au même mois de décembre, quelques jours seulement après avoir prêté serment que le chef de l’Etat guinéen a effectué son premier voyage à l’étranger.
Depuis, excepter la grève lancée par Aboubacar Soumah dans le secteur éducatif où Alpha Condé était contraint de rester au pays pendant un mois, le président guinéen n’a jamais passé une semaine de suite en Guinée. Il est toujours entre deux avions. Officiellement pour vende l’image de la Guinée. Mais le résultat de cette vente d’image de la Guinée tarde à se matérialiser sur le terrain et- pour cause. Le pays vit de crise en crise : grève dans le secteur éducatif, installations des élus locaux avec la sainte pagaille qui entoure les opérations et la désignation des têtes de listes, la corruption qui gangrène l’administration, l’ethno stratégie qui gouverne, les violences récurrentes qui ont laissé sur le carreau près de 120 personnes dont 14 membres des forces de défense et de sécurité, le manque de résultat du gouvernement Kassory Fofana, qui gère encore les crises six mois après sa nomination, excusez du peu, la liste des problèmes est longue.
Rentrer mercredi dernier à Conakry après un périple qui lui a conduit en Afrique du Sud et à Paris, le président Alpha Condé a quitté Conakry vendredi soir pour Addis-Abeba où il prendra part au sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et du gouvernement en Afrique les 17 et 18 novembre.
En attendant le fruit de ces voyages à n’en pas finir, c’est le Trésor Public du contribuable guinéen qui trinque avec les frais de voyages. N’en déplaise au Ministre Tibou Camara qui soutien mordicus que « Alpha Condé et sa suite prennent des avions de ligne et voyage en classe économique ».

Mohamed Soumah

Partager