Partager

Le gouvernement après le discours de son PM est passé aux actes. L’armée est désormais associée aux opérations de maintien d’ordre à travers tout le pays. Mais en clair, il ne faut pas avoir peur des mots. C’est l’axe hamdanlaye-bambeto-cosa- cimenterie qui est visé par l’installation des PA, position armée. Le Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana n’a qu’à beau qualifié la zone de « l’axe du désespoir », les faits sont là et ne laisse aucun doute : la zone est militarisée de A à Z. il suffit de s y rendre seulement pour s’en convaincre.
Par contre, les communes de Kaloum, Matam, Dixinn et même Matoto n’ont aucun problème. Ces zones sont démilitarisées et les populations vaguent tranquillement à leurs occupations. Cependant sur l’axe appelé « axe du mal », la force mobilisation des forces de défense et de sécurité est visible et remarquer dans toute la commune de Ratoma.
Une situation de deux poids, deux mesures, d’autant plus que le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo a appelé à une manifestation ce jeudi sur l’axe le plus redouté du pays. A propos, comment les forces de l’ordre vont se comporter avec des armes face à des citoyens aux mains nues ?. C’est toute la question.

Alkhaly CONDE

Partager