Partager

Contrairement aux déclarations du ministre de la sécurité et de la protection civile, Alpha Ibrahima Keira, l’insécurité bat son plein à Conakry, la capitale guinéenne.

Dans la nuit du jeudi à la veille du vendredi 23 novembre 2018, une pharmacie a été attaquée dans le quartier Kénien, dans la commune de Dixinn. Selon nos confrères d’une radio de la place, les bandits ont emporté une forte somme d’argent.

Pourtant, le ministre Keira puisqu’il s’agit de lui a promis de mettre un terme à l’insécurité qui règne à Conakry.

Alkhaly Condé

Partager