Partager

Après leur arrestation jeudi 22 novembre, le tribunal de première instance de Labé a condamné ce vendredi 23 novembre 2018, 16 enseignants du SLECG à six mois de prison assorti de sursis. Ces enseignants ont été reconnus coupables du délit d’attroupement.

Selon nos informations, ces enseignants qui sont tous membres du SLECG à Labé ont été interpellés le jeudi 22 novembre par les forces de l’ordre lors de leur sit-in de protestation contre le gel des salaires par les autorités éducatives.

Dans la matinée de ce vendredi 23 novembre 2018, ils ont tous comparu devant le juge avant leur condamnation par ce dernier.

A noter que parmi les 16 enseignants interpellés, cinq femmes figuraient dans ce lot.

Alkhaly Condé

Partager