Partager

La grande foire de Conakry ou le grand Bazard de Conakry prévue du 7 décembre 2018 au 7 janvier 2019 n’aura pas lieu conformément au calendrier  des années précédentes. L’annonce est faite par Mamadou SANO, Coordinateur de la Structure CIEPEX au cours d’une conférence de presse ce lundi 3 décembre 2018 à la maison des journalistes de Guinée.

Selon lui, c’est à  cause de l’activisme d’Abdourahamane Sano, le président de la PECUD et ancien responsable de la structure organisatrice de cette foire que les autorités guinéennes veulent refuser l’organisation de cette foire.

« Nous avions rencontré l’administrateur général du palais du peuple du peuple qui nous a dit que l’espace n’est pas disponible pour l’organisation de cette foire. Il a mis comme argument l’aspect sécuritaire. Que nous ne pouvons pas sécuriser le lieu, c’est la raison du refus d’organiser le grand Bazar ou foire de la fin d’année », a-t-il déclaré.

A en croire M Sono, c’est l’activisme d’Abdourahamane Sono qui fait que les autorités ne veulent pas l’organisation de cette foire à la date prévue. « Je tiens vous préciser que Abdourahamane Sano n’est pas le coordinateur de la CIEPEX depuis l’année 2009. C’est un groupe de jeune qui organise cette foire. En 1990 la CIEPEX a été victime par les autorités d’alors », a-t-il précisé.

Répondant à la question d’un journaliste sur le respect du calendrier de cette foire, il a dit que la foire se tiendra, mais connaitra un report.

Daouda Yansané

 

Partager