Partager

Le chef de l’Etat guinéen est ce week-end en haute Guinée ou la savane. Alpha Condé puisqu’il s’agit de lui se rendra tout d’abord au chef lieu de la région, Kankan. Puis dans la préfecture de Kouroussa centre puis dans la localité de « Baro » considéré à tort ou à raison comme son « village ». En tout cas, les habitants de Kouroussa sont formels. La famille biologique du chef de l’Etat guinéen n’est pas connue des habitants de Kouroussa, même si le chef de l’Etat se réclame de Baro, un village de Kouroussa.
N’empêche. Après Kouroussa, le président guinéen va prendre la route de la cité aurifère de Siguiri. A propos, force de défense et de sécurité sont fortement mobilisées pour assurer la sécurité du chef de l’Etat et pour cause. Secret de polichinelle, Siguiri est réputée être une ville très violente, même si c’est le bastion du RPG, parti au pouvoir.
Le préfet de Siguiri Ibrahima Kalil Keita a mobilisé de grands moyens pour faire venir au centre ville de Siguiri des populations des douze sous-préfectures et la confrérie des chasseurs pour rendre la visite présidentielle agréable.
Officiellement, en tout cas selon les propos du préfet Ibrahima Kalil Keita sur les ondes d’une radio locale, Alpha Condé va procéder à la pose de la première pierre de 20 kilomètres de route et constater de visu l’état d’avancement des travaux de la route Siguiri-Kintinia.
A propos de la grande mobilisation, il faut dire qu’elle n’est pas fortuite. La tension reste vive à Siguiri pour l’installation du maire de la ville et les autres élus locaux des 12 sous-préfectures que compte la cité aurifère.
En outre, les relations entre le député de Siguiri, Sékouba Savané et Alpha Condé sont des plus mauvaises ces derniers temps. Au point que les mauvaises langues racontent que les deux hommes ne se parlent pas depuis des lustres. Pourtant, à Siguiri, l’honorable Sékouba Savané reste le ROI chez lui.
Guineelive suit pour vous

Partager