L’Union des forces démocratiques de Guinée et l’Union des forces républicaines, respectivement dirigés par le chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Diallo et Sidya Touré ont fini par trouver un accord.
L’UFDG aura quatre commissaires et l’UFR deux représentants à la Commission électorale
nationale indépendante. L’accord intervenu est dimanche après plusieurs mois de tergiversation entre Touré et Diallo. La quatrième force politique du pays, le PEDN de Lansana Kouyaté aura le dernier siège de commissaire à la Commission électorale nationale indépendante. Il y aura donc 7 commissaires pour l’opposition, 7 pour la majorité présidentielle, deux pour les organisations de la société civile et un pour l’administration. Ce qui fera un total de 17 commissaires pour la nouvelle CENI contre 25 pour l’ancienne.

Naby Camara