A l’occasion de la cérémonie de validation de la section universitaire et lycéenne du RPG arc-en-ciel ce dimanche 24 mars 2019 à Gbessia, le président Alpha Condé a cité Abdourahamane Sanoh comme étant  un ‘’petit bandit’’ et qu’il est derrière un coup d’état pour renverser son régime. Ce lundi 25 mars 2019, le président de la PCUD, Abdourahamane Sanoh a, au cours d’une émission de radio apporté un démenti. Selon lui, il exerce ses droits de citoyen dans le respect des lois de la république. « Je dis encore une fois, je ne crains pas, je suis un homme libre. J’exerce librement mes droits de citoyenneté dans les limites de la loi de cet Etat.  Maintenant que ces gens  se sentent menacer par ce qu’ils ont une autre façon de voir leur  responsabilité publique ».

Sur la question d’un texto renvoyé au président  Alpha Condé, il a dit : « Je suis un citoyen qui n’a pas le privilège d’avoir le  numéro  de téléphone du président  de la république. Si je lui ai envoyé le texto, je lui mets au défi de publier ».

Alkhaly Condé