Comme certains de ces confrères, le journaliste Almamy Kalla Conté vient d’être condamné au paiement d’une amende de quatre millions de francs guinéens d’amende, mais aussi au paiement d’un franc symbolique au ministre Kiridi Bangoura.

Cette condamnation jugée  par  l’avocat de la défense d’acharnement contre la presse ne passe pas inaperçue. Par la voix de Me Thierno Souleymane Barry, la défense décide de faire appel contre cette décision.

« C’est un acharnement contre la presse en Guinée. Il faut que les gens chassent qu’il y a une différence entre une enquête et article de compte-rendu. Nous relevons appel contre cette décision », a conclu l’avocat Barry.

A noter que depuis la fin d’année 2018 à nos jours, plusieurs journalistes poursuivis par des ministres de la république sont condamnés. C’est le cas de Moussa Yéro bah d’espace, Mamadou Saliou Diallo, Aboubacar Diallo de mosaiqueguinee et espace  et la détention de Lansana Camara du site conakrylive.info et de l’agence chine nouvelle.

Daouda Yansané