Depuis 20h30 du mercredi 6 octobre, la junte militaire guinéenne à porté son choix sur Mohamed Béavogui au poste de premier ministre de la transition.

Nous n’avons aucun commentaire à faire sur le parcours académique de l’homme, mais nous signalons qu’il est l’un des neveux de Diallo Telly, compagnons de l’indépendance et  premier secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine .

Du côté paternel, Lansana Béavogui, le premier, Premier Ministre de la Guinée sous le régime du Président feu, Ahmed Sékou Touré est son oncle.

Guineelive vous propose sa biographie

Mohamed Béavogui naît le 15 août 1953 à Porédaka (Mamou). Son père, Koma Béavogui, est diplomate.

Il est scolarisé à l’école primaire de  Coléah, puis au Centre d’enseignment révolutionnaire (aujourd’hui Lycée Donka), avant d’entrer à l’institut polytechnique Gamal Abdel Nasser  de Conakry en 1972.

Béavogui bénéficie d’une bourse d’étude universitaire en Union soviétique et sort diplômé en construction mécanique et engins de mines de l’université polytechnique de Léningrad. Il est aussi titulaire d’un diplôme de la Kennedy School of Gouvernement de l’université Harvard, aux États-Unis.

Carrière professionnel

Recruté dans la fonction publique, Mohamed Béavogui effectue un stage à la compagnie des bauxites de Guinée à Kamsar, avant d’être nommé en 1980 directeur du Centre pilote de fabrication industrielle, situé près de Conakry.

Il travaille de 1982 à 1986 à Ibadan, au Nigeria, après une admission au concours des Nations unies pour un poste d’ingénieur au Centre africain régional de design et d’ingénierie.

En 1986, l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) le recrute comme conseiller technique. Il est ensuite chargé de programme à Bujumbura.

En 1992, il est muté au siège de la FAO à Rome, il devient chargé de programme senior.

En 1994, il est gestionnaire senior d’un portefeuille de projets au siège de l’ONU. En 1998, il est nommé directeur régional de l’ONU à Abidjan, où il coordonne les projets de la sous-région.

En 2001, il dirige les opérations du Fonds international de développement de l’agriculture (FIDA) en Afrique de l’Ouest et du Centre.

En 2014, il est choisi pour diriger la Mutuelle panafricaine de gestion de risques.

À partir de janvier 2015, Mohamed Béa vit à Johannesbourg (Afrique du Sud) en tant que directeur général de l’Agence africaine de renforcement des capacités.

En septembre 2018, il est invité au Forum de Davos comme partenaire sur les discussions annuelles.

Parcours politique   

Grève de 2007

Lors de la grève générale de 2007, sous le régime de Lansana Conté, quatre noms sont proposés pour la fonction de Premier ministre par les syndicats et la société civile, qui ont une préférence pour Mohamed Béavogui[5],[6]. Le président Conté ne fait pas ce choix.

Premier ministre de la transition

Le 6 octobre 2021, il est nommé Premier ministre sous la transition dirigée par Mamadi Doumbouya.

Guineelive.com