Son accouchement a été douloureux mais les trois partenaires sur le méga-projet du Simandou en l’occurrence le Gouvernement Guinéen, Rio Tinto-Simfer, Wining Consortium Simandou (wcs) ont signé ce mercredi 27 juillet 2022 la convention de création de la co-entreprise baptisée  » Compagnie du Transguineen » (CTG) pour le co-développement de ce mégaprojet estimé à 15 milliards de dollars.

Dans la coentreprise « Compagnie du Transguinéen », l’Etat guinéen a une participation gratuite et non diluable au capital du chemin de fer et du port à hauteur de 15%. Le méga-projet intégré du Simandou va nécessiter la construction du chemin de fer « le Transguineen » chemin de fer d’une longueur de plus de 600 kilomètres, s’étendant du sud au sud-ouest de la République de Guinée, ainsi que des infrastructures portuaires dans la préfecture de Forécariah, en Guinée Maritime.

Un gigantesque projet infrastructurel qui aura un effet d’entraînement global sur le développement local, l’industrialisation et l’économie de la Guinée. Une grande victoire pour le Colonel Mamadi Doumbouya qui a fait de la défense des intérêts de la Guinée dans ce projet des points non négociables pour la poursuite des opérations .

 

𝗗𝗖𝗜-𝗣𝗥𝗚