poursuivis par devant le tribunal de première instance de Dixinn pour des faits de « participation delictueuse à un attroupement non autorisé », 17 manifestants interpellés lors de la manifestation du 28 juillet dernier du fndc ont été libéré, ce mardi 02 Août. 

Tous ces prévenus arrêtés dans la commune de Ratoma lors de la manifestation du FNDC dans le Grand Conakry ont été renvoyés des fins de la poursuite pour délit non constitué par le juge Ousmane Simakan.

A préciser que c’est depuis hier lundi 01 Août que ces prévenus ont commencé à défiler à la barre, dont le 1er groupe était au nombre de 9 manifestants.

Guineelive