Lors d’une conférence de presse virtuelle animée ce 5 août 2022, le responsable des stratégies et planification du FNDC, Sékou Koundouno, a porté de graves accusations contre le CNRD.

Sékou Koundou accuse le Colonel Mamadi Doumbouya et Balla Samoura de détenir de nombreux biens immobiliers alors que leur salaire dans l’armée ne leur permettrait pas d’avoir tels biens et de mener un train de vie qu’ils mènent actuellement : « Que Doumbouya nous dise comment il a eu l’immeuble qui est en construction à côté de l’hôpital sino-guinéen ? Qu’il nous dise comment il a fait pour voir sa villa à Dubréka et la villa où se trouve sa maman à Kankan. Parce que son salaire dans l’armée en tant que Colonel n’est que de 3 millions et un sac de riz. Il ne faut pas qu’on se moque de l’intelligence des Guinéens. Je prends un second exemple, c’est celui du Colonel Balla Samoura. Rendez-vous à Kountia et regardez la villa qu’il a construite là-bas. Venez à Lambandji dans sa première résidence. Comptez le nombre de véhicules roulants que Balla Samoura détient. Comptez également le nombre de véhicules que Doumbouya détient. C’est se moquer de l’intelligence des Guinéens pour leur faire comprendre qu’eux, ils sont vertueux, respectueux des principes de bonne gouvernance. »

Depuis le 5 septembre 2021, on ne connaît que quelques membres du CRND, même si la junte dit souvent que le CNRD est composé de toutes les forces armées du pays. Sékou Koundouno estime que si la liste des membres de la junte n’est pas dévoilée, c’est pour plusieurs raisons : « Ces gens nous font croire qu’ils sont vertueux, jusqu’à date on n’a pas la liste nominative des membres du CNRD. Comment une nébuleuse encagoulée peut-elle prétendre donner des exemples en en termes de gestion de la République tandis qu’on ne sait pas qui prend des actes officiels au nom du peuple de Guinée ? Au sein du CNRD, il y a des narcotrafiquants qui ont été arrêtés, condamnés du côté des Etats-Unis et rapatriés. Ils n’ont pas le courage de se présenter devant le peuple de Guinée parce qu’on sera tous surpris comment des individus pareils, qui n’ont aucune moralité peuvent prétendre diriger ce pays. Nous savons aussi qu’ils ont des opérateurs économiques qui les accompagnent. Donc ils se disent que s’ils présentent une telle liste, ils risquent de prouver à l’opinion que ces personnes-là les ont aidés à fin de pouvoir renverser le régime, certes qui était aussi illégal, de M. Alpha Condé. »

Le FNDC a ensuite demandé aux investisseurs de ne pas signer de contrat de mégas projets avec le CNRD au risque de voir ces contrats annulés une fois « un pouvoir légitime et légal sera installé ».

 

Source : Guineenews