Réunis en sommet extraordinaire le jeudi 22 septembre à New York, les dirigeants de la commission économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO)ont décidé de prendre des « sanctions progressives » contre la junte militaire qui tient à faire 36 mois de transition en Guinée.

Pour l’heure, nous n’avons pas tous les détails sur la nature des sanctions arrêtées. Nous savons qu’elles toucheront des personnalités clefs de la junte.

Ces sanctions supplémentaires viennent s’ajouter à celles qui étaient déjà en vigueur. Car la Guinée est exclue des instances de décision de l’organisation sous-régionale depuis une année.

Nous y reviendrons

Alkhaly Condé