Home Actualité Domaine de l’Etat : où se trouve la morale avec Sidya...

Domaine de l’Etat : où se trouve la morale avec Sidya Touré et Mamadou Cellou Diallo ?

2
SHARE

Après la publication de la liste complète du patrimoine bâti  de l’Etat guinéen, les leaders politiques qui se sont accaparés des domaines de l’Etat au moment  même où ils étaient encore aux affaires sous le régime du feu général Lansana Conté sont sortis de leur torpeur.

D’abord Sidya Touré qui a déclaré qu’il  avoir acheté le domaine de « Horaya Band » qu’il occupe à la minière des mains du général Lansana Conté  qui aurait pris un décret alors que lui Sidya était Premier Ministre du même président.
Deux semaines après, c’est au tour du président de  l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Mamadou Cellou   Diallo de convier la presse à une conférence lundi à la maison de la presse. Outre les critiques acerbes sur la gestion du président Alpha Condé, ce qui du moins est normal puisque relevant de la « bonne guerre » en politique, Mamadou Cellou a déclaré avoir « légalement gagné son logement à Dixinn ».
Mais comme c’est le cas pour Sidya Touré, Mamadou Cellou Diallo était aussi Premier Ministre au moment des faits. A l’époque, Mamadou Cellou Diallo avait acheté le domaine de la minière à l’Etat guinéen dont il était le représentant en sa qualité de Premier Ministre.
Poursuivant,  Mamadou  Cellou a aussi mis  tout le problème sur le dos du général Lansana Conté « Pour obtenir un domaine privé de l’Etat, le président de la République à l’époque a pris un décret pour autoriser la cession. Une évaluation indépendante est venue évaluer au tarif du marché. On m’a demandé de payer, je n’avais pas les moyens. … SIC J’ai appelé une banque que j’ai sollicitée un crédit de quatre cent cinquante millions à l’époque. On a demandé au siège de la banque à qui il veut prêter l’argent… la banque m’a accordé le crédit, elle a payé par chèque. Le moment venu, vous verrez les documents », se défend celui qui a passé plus de 12 ans dans les postes ministériels sous le régime de Lansana Conté.
Plus loin, Mamadou Cellou affirme  « J’ai la photocopie du chèque, la quittance et  le titre foncier. De toute les façons, ils le savent, même ceux qui s’occupent du dossier. Maintenant, est ce que le président de la République était compétent pour prendre une telle décision, je dirai oui. En tout cas, ce n’est pas moi qui me suis vendu. Un décret a été pris à cet effet, nous sommes dans un pays de droit ». Toutefois, Mamadou Cellou Diallo  n’a pas présenté le décret du feu général Lansana Conté encore moins le chèque à la presse. Mais comme il a promis, on attend de voir…
En attendant, il faut dire qu’avant Sidya Touré et Mamadou Cellou Diallo, beaucoup de guinéen ont occupé des postes ministériels et de Premiers Ministres. Mais ils ne sont jamais accaparés des domaines de l’Etat sous prétexte que le président Lansana Conté a pris un décret pour leur vendre des domaines.
C’est le cas de Lamine Sidimé, François Lounceny Fall, Lansana Kouyaté, Ahmed Tidjane Souaré et même le tout puissant Ministre de l’Economie et des Finances, Ibrahima Kassory Fofana qui est aujourd’hui président d’un parti politique.
Par ailleurs, est-ce à dire que c’est normal pour un président de la république de prendre un décret afin d’attribuer un domaine à son Premier Ministre ?
Contrairement à Mamadou Cellou Diallo, nous en doutons très fort. Comme le dit le président de l’UFDG, nous sommes dans un Etat de droit, il n’appartient donc pas à un président de la République de prendre des décrets pour vendre des domaines à ses Premiers Ministres. Où se trouve la morale dans tout ça ?
A moins que Mamadou Cellou Diallo nous présente des dispositions légales de la loi qui stipulent que le président Lansana Conté avait le droit de prendre des décrets pour lui vendre des domaines de l’Etat. Et tous les ministres et Premiers Ministres faisaient comme eux ?
En attendant la réponse à cette question, nous disons que feu général Lansana Conté n’est plus de ce monde pour répondre à ses anciens Premiers Ministres.A propos, Sidya Touré et Mamadou Cellou Diallo doivent méditer…

Mohamed Soumah
    
 

SHARE