Home Actualité Elections legislative : le bout du tunnel ?

Elections legislative : le bout du tunnel ?

4
SHARE

Comme annoncé par votre quotidien en ligne, le dialogue politique a repris mardi au palais du peuple. Et au sortir de la rencontre, il n y avait pas de déclaration. Mais tard dans la soirée, le facilitateur désigné par la communauté internationale a annoncé la bonne nouvelle. Les parties se sont mises d’accord sur toutes les questions inscrites à l’ordre du jour. Lisez plutôt la déclaration.

 

 

 Déclaration du Facilitateur international du dialogue inter-guinéen

 
Mardi 2 juillet 2013
 
Comme vous le savez, le dialogue politique entre les parties guinéennes, qui avait fait des avancées significatives lors de la première session a eu lieu du 5 au 9 juin a repris ce jour mardi 2 juillet.
 
Au terme de cette journée de discussions, j’ai le plaisir de vous annoncer au nom de mes collègues facilitateurs nationaux et de l’ensemble des participants au dialogue, que les parties se sont mises d’accord sur toutes les questions inscrites à l’ordre du jour:
Les questions liées à l’opérateur technique et au fichier électoral
– Le fonctionnement de la CENI
– Le vote des Guinéens de l’extérieur
– Le chronogramme électoral 

Un projet d’accord consignant l’ensemble des points d’accord a été préparé par la facilitation et soumis aux deux délégations pour considération.
 
Le dialogue reprendra demain matin pour examiner cet accord en vue de sa signature par les parties.
 
Je tiens, au nom de la facilitation, et au nom de la communauté internationale à saluer l’esprit de compromis qui a prévalu tout au long du dialogue.  Les parties sont parvenues à ce point d’accord grâce à leur sens du compromis  et aux concessions mutuelles, consenties aussi bien par la Mouvance Présidentielle que par l’Opposition.
 
Ce soir, les Guinéens et les Guinéennes, ont toutes les raisons de se réjouir de cet événement.  Aujourd’hui, la Guinée s’est enrichie d’un consensus qui a émergé sur tous les points qui faisaient l’objet de divergence entre les différentes parties au dialogue.  Au-delà de toute considération politique, la Guinée s’est enrichie du fait qu’elle a renoué avec la tradition séculaire de dialogue qui a fait la grandeur et l’unité de ce pays.
 
Ce soir, nous sommes pleins d’espoir que les parties offriront à la Guinée dès demain  un accord en bonne et due forme qui ouvrira la voie à la tenue des élections législatives libres et transparentes dans un climat apaisé.
 
Je salue les délégations de la Mouvance Présidentielle et de l’Opposition, ainsi que le Gouvernement, la CENI et les partenaires internationaux, et tous les acteurs politiques qui ont encouragé ce dialogue.   Je remercie mes collègues facilitateurs nationaux avec lesquels nous sommes employés à soutenir les parties dans la recherche d’accords par le dialogue.  Je salue également le Ministre d’Etat François Fall pour sa bienveillante présidence des travaux du dialogue.
 
Said Djinnit

Facilitateur international du dialogue inter-guinéen

Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest

SHARE