Le président  de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) est désormais en conflit ouvert avec le Colonel Mamady Doumbouya.

A partir des Etats-Unis où il est en visite dans le cadre de son parti, Cellou Dalein Diallo a lancé la mobilisation générale en ces termes:  »  le combat pour l’instauration de la démocratie et de l’État de Droit doit continuer. C’est pourquoi nous avons demandé que les militants et sympathisants sortent le 23 juin pour répondre au mot d’ordre du FNDC pour exiger le dialogue, le respect des Lois de la République et le respect des engagements pris. Ce que nous revendiquons, c’est le dialogue et le respect de nos droits. Nous avons voulu être des partenaires du CNRD. Nous sommes la plus, sinon l’une des plus grandes formations politiques du pays, il faut qu’on nous traite avec un minimum de respect. Nous sommes prêts à apporter notre contribution. La Guinée, c’est notre Guinée. Nous sommes ouverts au dialogue », lance Cellou Dalein Diallo devant ses militants surchauffés.

 

Naby Camara