Procès du massacre du 28 septembre:l’accusé Mamadou Aliou Keita nie les faits de viol sur la dame Aissatou Bah

En détention depuis neuf ans huit mois, l’accusé Mamadou Aliou Keita a comparu ce lundi 21 novembre, devant le tribunal criminel, délocalisé à la cour d’appel de Conakry.

Comme ses prédécesseurs, il a nié en bloc sa participation à tout groupe de force de l’ordre pour réprimer les manifestants au stade du 28 septembre en 2009.

Sur le sujet de viol qu’on lui reproche, l’accusé a balayé d’un revers de la main cette autre accusation.

« Je n’ai jamais violé. Je ne suis pas un violeur »,a laissé entre Mamadou Aliou Keita.

Tout en soutenant avoir porter même secours à une autre fille qui  était même sous le choc au stade.

 » Il y avait une fille  était assise et ne pouvait pas marché. Elle était complètement paniqué par les tires d’armes conventionnelles de protection. Entre temps, deux journalistes habillés en blanc (homme et femme) sont venus voir la fille. C’est ainsi, le commandant qui a ordonné de l’embarquer jusqu’à l’escadron. C’est moi même qui ai acheté de l’eau pour la permettre de se rétablir « ,a-t-il conclu.

Affichesguineennes suit pour vous

Daouda Yansané