La nouvelle a fait la une des médias les semaines passées. Suite  aux révélations faites par le Collectif des jeunes pour le développement de Coyah sur la vente illicite des domaines qui représentent la part de l’État afin de construire certaines infrastructures sociales de base, une action judiciaire est en brale contre le Directeur Préfectoral de l’habitat de Coyah

Selon une information obtenue par votre quotidien en ligne, ce mardi 22 novembre,  Ousmane Lansary Sylla a été auditionné le week-end dernier à la Direction de la Police Judiciaire(DPJ). La gestion de ces différentes parts de l’Etat dont les montants reprochés s’élèvent à plusieurs milliards de nos francs GNF était au centre de l’interrogatoire qui a duré plusieurs heures, précise notre source qui a préféré garder l’anonymat.

Il est reproché à Ousmane Lansary Sylla et autres responsables de l’habitat de Coyah, le détournement de deniers publics, l’enrichissement illicite avec la complicité d’agents publics, entre autres.

Notre source rassure qu’il sera de nouveau entendu la semaine prochaine à la DPJ où il pourrait être inculpé pour ces faits cités ci-dessus.

Il faut noter que, a  travers une note, c’est le ministre de la Justice qui a ordonné le procureur de poursuivre  le Directeur préfectoral de l’habitat de Coyah et ses collaborateurs 

Daouda Yansané